Accueil

 L’Accueil Familial Social

 

 

L’accueil familial social permet à toute personne rencontrant des difficultés passagères ou permanentes (personne âgée ou adulte handicapé, malade, convalescent…) d’être prise en charge au domicile d’un accueillant familial. Nourrie, logée, blanchie et accompagnée au quotidien elle prendra part, selon ses capacités, à diverses activités.

La loi impose pour cette activité d’accueillant familial l’obtention d’un agrément délivré par les présidents des Conseils Généraux qui assureront le contrôle et le suivi social de l’accueil familial ainsi que la formation continue des accueillants.

Un contrat d’accueil (contrat type prévu à l’article annexe 3.8.1 du code de l’action sociale et des familles qui s’impose au niveau national depuis le 1er janvier 2005. ) est obligatoirement signé entre l’accueillant familial et la personne accueillie ou (et) son représentant légal. Ce contrat fixe les droits et les obligations de chacun ainsi que le montant de la rémunération pour services rendus, congés payés, indemnité en cas de sujétions particulières, indemnité de mise à disposition de la ou des pièces ainsi que l’indemnité de frais d’entretien.

Malgré une demande sans cesse croissante et une pénurie des moyens d’hébergement pour les adultes handicapés, l’accueil familial reste très peu développé et très confidentiel (En France, l’accueil familial concerne environ 10 000 accueillants familiaux pour 14 000 personnes accueillies) alors qu’il constitue une forme d’accueil de proximité et une véritable alternative entre le maintien à domicile et un placement en établissement pour un coût qui se situe, en Eure et Loir, en moyenne entre 67 et 72 Euros par jour.

Pour plus de précisions sur le coût de l’accueil, rendez vous sur la page: Coût de l'Accueil en Eure et Loir.

 


 

Nos Partenaires de Référencement.                    Retour haut de page